Lundi 15 octobre 2018

Dessus, devant et avec… (Apocalypse 2,8-11)


Lire le texte

Encore une lettre qui me parle de Dieu. Davantage encore, de Dieu qui se tient à mes côtés. Il s’y tient lorsque tout va bien. Il s’y tient cependant aussi dans les difficultés. Mais il ne se contente pas de se tenir à mes côtés pour me soutenir, il est aussi celui qui surplombe mon histoire de son début à sa fin. Et non seulement mon histoire personnelle, mais toute l’histoire du monde dans laquelle ma trajectoire prend place. Il est le premier et le dernier, et il connaît ma situation. Il rappelle que mon histoire a un sens. Que même mes difficultés font partie d’un chemin où il n’est pas absent et dont il garde la maîtrise. Ma foi ne m’épargne pas la souffrance, mais me donne la confiance que cette souffrance n’aura pas le dernier mot sur ma vie. Il est donc avec moi. Il y est légitime, car lui aussi a connu la mort et il a su rester fidèle. Sa présence est un exemple. Il est donc au-dessus de moi. Il y est légitime, car il a été devant moi pour traverser la vie en fidélité jusqu’à la mort, pour m’en épargner le néant. Sa présence est espérance !

Didier Halter

Prière: O Dieu, qu’il est compliqué d’exprimer par des mots ce que tu es pour moi ! Mes images sont limitées, mes mots insuffisants. Que ton Esprit habite ma prière et qu’il donne corps à ma louange pour tout ce que tu es pour moi.  

Référence biblique : Apocalypse 2, 8 - 11

Commentaire du 16.10.2018
Commentaire du 14.10.2018