Vendredi 19 janvier 2018

Contact. (Deutéronome 4,25-40)


Lire le texte

«N’a-t-on jamais entendu chose semblable?» Tout ce que nous cherchons à découvrir. Le comment de l’univers, se déploie-t-il à l’infini au point de se dissoudre ou se recroqueville-t-il sur lui-même jusqu’à l’anéantissement? Et le corps humain, que l’on dit plus complexe que l’univers, parviendrons-nous un jour à en expliquer la totalité et à pouvoir ainsi guérir toute anomalie et prévenir toute douleur? L’immortalité, l’éternité, l’infini, arriverons-nous un jour à en connaître et à en toucher la réalité? «N’a-t-on jamais entendu chose semblable?» Le texte affirme que quelque chose de bien plus grand est déjà arrivé. «N’a-t-on jamais entendu chose semblable?» Un peuple n’a-t-il jamais entendu la voix d’un dieu parlant au milieu du feu en restant en vie? L’émerveillement, notre capacité d’étonnement ont été tellement endommagés par notre génie humain. Ce ne sont plus seulement les mots, les livres qui nous invitent à penser. Ce sont des images de synthèse, des effets spéciaux qui nous transportent dans des mondes et des univers limités à la seule imagination de leurs concepteurs. Et notre merveilleux fait prendre congé au divin. Dieu – cette immensité indéfinissable – s’est fait entendre sur notre minuscule terre. «N’a-t-on jamais entendu chose semblable?»

Nadine Manson

Prière: Maîtriser les années contenues entre ma naissance et ma mort occupe toute ma vie, alors toi, mon Créateur, décloisonnes mes appétits, ouvre-moi à toi.  

Référence biblique : Deutéronome 4, 25 - 40

Commentaire du 20.01.2018
Commentaire du 18.01.2018